Les Nations Unies lancent des principes mondiaux pour lutter contre la haine en ligne

découvrez les principes mondiaux lancés par les nations unies pour lutter contre la haine en ligne et les exigences envers les grandes entreprises technologiques pour une action immédiate.

Les Nations Unies ont récemment pris une mesure cruciale dans la lutte contre la haine en ligne en lançant des principes mondiaux exigeant une action immédiate de la part des grandes entreprises technologiques. Cette initiative vise à promouvoir un environnement en ligne plus sûr et plus respectueux pour tous.

Les Nations Unies définissent des principes mondiaux contre la haine en ligne

Le Secrétaire Général des Nations Unies, António Guterres, a annoncé le lancement de principes mondiaux destinés à combattre la haine en ligne et la désinformation. Lors d’une conférence de presse le 24 juin 2024, Guterres a mis en avant l’importance de l’intégrité de l’information et a appelé les grandes entreprises technologiques à utiliser leur pouvoir pour réduire les dommages causés aux individus et aux sociétés à travers le monde.

Responsabilités et actions demandées

Guterres a insisté sur la nécessité pour les entreprises de publicité et de relations publiques de cesser de monétiser les contenus nuisibles. Il a également exhorté les médias à élever et faire respecter des normes éditoriales rigoureuses, et les gouvernements à créer et maintenir un paysage médiatique libre et indépendant.

Consultation mondiale

Les principes ont été élaborés à travers des consultations avec les 193 États membres de l’ONU, des jeunes leaders, le monde universitaire, les médias et la société civile, y compris les entreprises technologiques. Ces principes incitent toutes les parties à éviter d’utiliser ou de soutenir les discours de haine et la désinformation.

Technologies et intelligence artificielle

Un appel a été lancé pour que toutes les parties impliquées dans le développement de l’intelligence artificielle prennent des mesures urgentes et transparentes afin d’assurer que toutes les applications d’IA soient conçues, déployées et utilisées de manière sûre, sécurisée, responsable et éthique, tout en respectant les droits de l’homme.

Sécurité et contrôle des utilisateurs

Il est indispensable que les entreprises technologiques garantissent la sécurité et la confidentialité des utilisateurs, leur offrant de plus grands choix et un meilleur contrôle sur leur expérience en ligne et leurs données personnelles. Des protections spéciales pour les enfants doivent également être assurées par toutes les parties prenantes.

Une responsabilité démesurée pour les géants de la technologie

Guterres a souligné que les grandes entreprises technologiques ont une responsabilité disproportionnée. Il a exigé qu’elles reconnaissent les dommages infligés par leurs produits aux personnes et aux communautés, et qu’elles prennent des mesures pour atténuer ces effets nuisibles. “Vous avez le pouvoir de changer des modèles économiques qui profitent de la désinformation et de la haine”, a-t-il déclaré.

Action et impact individuel

Le Secrétaire Général a également appelé les créatifs à ne pas utiliser leurs talents pour des campagnes de désinformation sur des crises comme celle du climat. Il a exhorte les agences de PR à rechercher des clients qui ne trompent pas le public et ne détruisent pas la planète.

Encouragement à un journalisme de qualité

Guterres a encouragé les médias à fournir un journalisme de qualité basé sur les faits et la réalité, et à trouver des annonceurs qui soient partie de la solution plutôt que du problème. Il a également exhorté les gouvernements à protéger les journalistes, à respecter les droits humains et à éviter des mesures drastiques comme les coupures d’Internet, tout en respectant le droit à la liberté d’expression et d’opinion.

Empowerment des peuples

Selon Guterres, ces principes visent à permettre aux gens de revendiquer leurs droits. “Personne ne devrait être à la merci d’un algorithme qu’il ne contrôle pas, et qui n’a pas été conçu pour sauvegarder ses intérêts tout en suivant son comportement pour collecter des données personnelles et le maintenir accroché”, a-t-il ajouté.

Principe cléAction demandée
Utilisation responsable de l’IAAssurer la sécurité, la transparence et l’éthique
Monétisation des contenusCesser de profiter des contenus nuisibles
Normes éditorialesÉlever les normes et renforcer leur application
Sécurité des utilisateursGarantir leur sécurité et leur vie privée
Responsabilité des grandes entreprisesReconnaître et atténuer les dommages causés