Une étude suggère que l’incorporation du ‘toucher’ dans les interactions sur les réseaux sociaux peut accroître les sentiments de soutien et d’approbation

découvrez comment l'incorporation du 'toucher' dans les interactions sur les médias sociaux peut renforcer les sentiments de soutien et d'approbation. une étude révélatrice à ne pas manquer !

Dans un monde de plus en plus connecté mais paradoxalement distant, comment recréer la chaleur humaine et l’approbation que seule une caresse ou une poignée de main peuvent offrir ? Une étude fascinante suggère qu’intégrer le ‘toucher’ dans nos interactions en ligne pourrait être la clé pour renforcer les liens, générer du soutien et nourrir un sentiment profond d’approbation. Découvrons ensemble comment cette dimension tactile pourrait révolutionner notre façon de communiquer et de nous sentir connectés, même à travers nos écrans.

Les effets du toucher dans les interactions sociales en ligne


Dans notre monde de plus en plus numérique, la communication repose principalement sur des indices visuels et auditifs tels que les textes, les émoticônes, les vidéos et la musique. Cependant, ces interactions virtuelles manquent souvent de ce qui est peut-être l’élément le plus humain : le toucher. Des chercheurs de l’University College London se sont donc penchés sur cette dimension manquante et ont publié une étude révélatrice dans le journal PLOS ONE.

Comment le toucher peut-il être intégré dans les réseaux sociaux ?


Pour enrichir les échanges numériques, des dispositifs technologiques sont en cours de développement, destinés à intégrer le toucher dans les interactions en ligne. Ces dispositifs, tels que les systèmes de transmission de baisers ou de câlins interactifs, visent à susciter des sentiments de rapprochement et d’émotions positives.

Une expérience révélatrice


Lors de cette étude, les chercheurs ont conçu une plateforme sociale fictive. Les participants ont envoyé des messages exprimant des émotions positives ou négatives, et ont reçu en retour des feedbacks sous forme d’émoticônes visuelles (comme un cœur ou un pouce levé), d’émoticônes tactiles (une caresse sur l’avant-bras effectuée par une personne ou un dispositif robotisé) ou d’une combinaison des deux.

Résultats et conclusions


Les participants ont ressenti des sentiments de soutien et d’approbation plus forts lorsque les feedbacks incluaient des émoticônes tactiles, par rapport aux retours uniquement visuels. Cela suggère que le toucher, même venant d’un inconnu, peut véhiculer des sentiments d’une manière significative. Les retours composés d’indices à la fois visuels et tactiles ont été préférés à ceux comportant un seul type d’émoticônes.

Les chercheurs ont également observé que le type de toucher influe sur l’expérience émotionnelle. Ainsi, une caresse à une vitesse optimisant l’activation du système nerveux C-Tactile a été perçue de manière plus positive. Ce système est connu pour générer des émotions positives associées aux actes de toucher ou d’étreinte.

Perspectives et implications


Cette étude est la première à explorer en profondeur le rôle du toucher dans la communication d’émotions via les réseaux sociaux. Les résultats pourraient orienter le développement futur de dispositifs capables de délivrer le toucher lors des communications numériques, et peut-être rendre nos interactions en ligne plus humaines.

Comme soulignent les auteurs, “Le toucher a longtemps été essentiel à l’attachement et à la survie humains. Dans notre monde numérisé, nous sommes plus isolés et privés de contacts que jamais. Et si nous pouvions utiliser le ‘toucher digitalisé’ pour nous rapprocher dans la communication des émotions aujourd’hui ?”

Résumé des découvertes

  • Communication enrichie : Le toucher ajoute une dimension humaine manquante dans les interactions en ligne.
  • Approbation et soutien : Les émoticônes tactiles renforcent les sentiments de soutien par rapport aux émotions uniquement visuelles.
  • Préférence combinée : La combinaison du toucher et des indices visuels est la plus appréciée par les utilisateurs.
  • Types de toucher : Une caresse à la vitesse activant le système C-Tactile est perçue de manière plus positive.

Tableau des points clés

Aspect de l’étudeRésultat
Emotions tactiles vs visuellesLes émotions tactiles augmentent le sentiment de soutien 💖
Feedback combinéPréféré à un seul type d’émoticône 👌
Vitesse du toucherLa vitesse activant le système C-Tactile est mieux perçue 🥰
Toucher humain vs robotiqueLes deux peuvent véhiculer du soutien et de l’approbation 🤖💬

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter l’article complet publié dans PLOS ONE.